Matériel informatique obsolète : peut-on le revendre ?

Matériel informatique obsolète : peut-on le revendre ?

Depuis deux décennies, l’informatique continue à monter en apogée. De nouveaux appareils sont créés chaque jour, tandis que ceux que l’on possède deviennent vite obsolètes. Difficile de ne pas penser à s’offrir un nouveau processeur ou une nouvelle carte graphique, par exemple, lorsque les constructeurs sortent des modèles plus performants. Toutefois, avant de courir auprès des magasins pour acheter les dernières générations de matériel informatique, pensez à trier ceux que vous possédez déjà et à revendre certains d’entre eux. Comment recycler ses anciens équipements informatiques ? Où les revendre ? Les réponses dans cet article.

Pourquoi revendre son vieil ordinateur ?

Un ordinateur est fait de métaux, de piles et de petits autres circuits différents pouvant être nocifs pour l’environnement. Il n’est donc pas recommandé d’envoyer directement ses vieux appareils informatiques à la poubelle. Même après plusieurs années d’usage, ils restent une vraie mine d’or de pièces détachées pour les réparateurs ou les entreprises de reconditionnement. De plus, le recyclage de produits électriques et électroniques est obligatoire depuis plusieurs années. Les grandes entreprises ont d’ailleurs intérêt à reprendre et à recycler leurs vieux produits informatiques quand ceux-ci atteignent leur fin de vie.

Pour faciliter le procédé, décomposer l’ordinateur pièce par pièce est nécessaire. Les acheteurs sont plus enclins à acheter uniquement une pièce en particulier, plutôt qu’une vieille unité centrale poussiéreuse. Toutefois, le démontage d’un ordinateur nécessite quelques connaissances en informatique. Les magasins d’électronique  se feront un plaisir d’analyser tout type de matériel informatique obsolète et parfois même de racheter certaines pièces réutilisables.

Vendre son matériel informatique en ligne

La Toile regorge d’une grande variété de plateformes d’échange qui permettent de vendre du matériel informatique à n’importe qui dans le monde. Toutefois, cela implique également les risques de se faire arnaquer. Heureusement, certains sites intermédiaires existent pour faciliter et sécuriser ces procédures. Il suffit d’une inscription, de quelques photos de l’objet à vendre et d’une brève description pour qu’en quelques minutes à peine, votre vieux gadget sera placé sur la liste de vente. Vous pouvez même le vendre aux enchères sur Internet pour essayer d’en tirer un maximum de valeur.

Retenez toutefois que la vente en ligne respecte la loi de l’offre et la demande. Il faut se dire que vous ne serez pas le seul à vouloir liquider un vieil ordinateur. Plus il y aura des offres, plus le prix baissera. Mais encore faut-il que les acheteurs daignent acheter au prix que vous exigez. En effet, beaucoup d’internautes collectionneurs s’attendent à ce que les prix soient au rabais. Informez-vous autant que possible sur les tendances de prix avant de penser à revendre votre matériel informatique obsolète sur Internet.

La reprise des matériels informatiques

Il est également possible de revendre ses vieux appareils auprès des marchés aux puces . Ces brocanteurs sont toujours à la recherche de pièces pour retaper leurs collections ou réparer ceux de leurs clients. Certains vous proposent même des offres d’échanges alléchantes en plus de quelques billets !

Pour les petites ou moyennes entreprises avec une certaine taille de déchets informatiques, il existe des spécialistes qui proposent un diagnostic complet des appareils obsolètes (vérification de l’état général, recherche de défauts, estimation de prix, etc.). Ils effectuent un audit complet du parc informatique afin de déterminer quels équipements respectent toujours la législation en place. Les produits qui ne peuvent plus être réutilisés seront alors reconditionnés ou recyclés selon leur état. Engager un prestataire professionnel en la matière est sans doute la manière la plus rentable pour mettre à jour tout le parc informatique d’une entreprise à moindre coût.

En résumé, plutôt que d’envoyer les appareils informatiques obsolètes à la cave ou à la déchetterie, pensez à les analyser ou à les apporter auprès d’un brocanteur. Dans la majeure partie des cas, ils peuvent être repris ou reconditionnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.